• Accueil
  • > Recherche : dessert chocolat

bave à reine

30032008

Encore un jeu de mots subtil pour introduire ce nouveau post… mais j’assume. Je suis fière de vous présenter ma nouvelle création : un bavarois chocolat-framboises.
Pépé, qui n’avait plus faim pour le dessert, en a pris deux fois et il a même daigné détourner le regard de la TV (match PSG-Lens) pour me féliciter ! Alors oui, je suis fière.
D’autant plus que c’est assez long à réaliser, – comptez une bonne heure de préparation et autant pour faire la vaisselle,- et qu’il faut attendre le lendemain pour le démouler et apprécier le résultat, enfin.

Dommage que les photos ne soient pas aussi réussies.

bavarois framboises-chocolat

> voir la recette qui en jette !

 

 




la mousse choco-caramel de Christophe Michalak

10022008

Cette recette est tirée du livre C’est du gâteau de Christophe Michalak, le chef pâtissier du Plaza Athénée, pas le rugbyman imberbe des calendriers.
Sa recette de la mousse au chocolat diffère de celle que j’ai l’habitude de faire, car il n’utilise pas de blancs d’oeufs mais d’une crème chantilly. J’avais un peu peur que la mousse ne soit pas assez aérienne, mais le résultat est surprenant : le goût du chocolat est très présent et la texture bien mousseuse.Mister Michalak assure en plus que la mousse sans blancs montés se conserve beaucoup mieux. Une raison supplémentaire pour essayer cette recette ultra-gourmande.

J’ai voulu présenter la mousse choco-caramel de la même façon que dans le livre, avec la couche de caramel inclinée au fond du verre. Le résultat est concluant, comme vous pouvez le voir sur la photo :

mousse choco-caramel by C.Michalak

- Ingrédients –

Pour la mousse au chocolat
> 25 cl de lait demi-écrémé
> 200g de chocolat noir (70%)
> 50g de chocolat au lait (40%)
> 2 jaunes d’oeufs
> 30g de beurre
> 20 cl de crème liquide (35% MG)
Pour la crème au caramel
> 80g de sucre semoule
> 30 cl de crème liquide
> 1 feuille de gélatine
> 1/2 gousse de vanille


Préparation de la mousse au chocolat

  1. Mettre la crème liquide au congélateur pour qu’elle soit bien froide.
    Plus la crème est froide, mieux elle montera en chantilly.
  2. Faire bouillir le lait dans une casserole
  3. Verser le lait bouilli sur les 2 chocolats hachés.
    Remuer au fouet jusqu’à ce que le méange soit lisse et brillant
  4. Ajouter les jaunes d’oeufs et mélanger.
  5. Ajouter le beurre en petits cube et mixer.
  6. Monter la crème en chantilly et l’ajouter délicatement à l’appareil au chocolat.
  7. Réserver au moins 2 heures au réfrigérateur.

Préparation de la crème caramel

  1. Mélanger le sucre avec 2cl d’eau et cuire jusqu’à ce que cela caramélise.
  2. Faire bouillir la crème avec la vanille grattée et la verser en plusieurs fois sr le caramel.
  3. Porter le mélange à ébullition pendant 2 minutes.
  4. Ajouter la feuille de gélatine préalablement ramollie dans l’eau.
  5. Mixer
  6. Verser dans les coupes en les inclinant légèrement et réserver 1 heure au congélateur

Finition

  1. Quand le caramel est froid, ajouter la mousse au chocolat dans les coupes et réserver 1 heure au régrigérateur.
  2. Au moment de servir, vous pouvez saupoudrer vos coupes de céréales type Cruesli

 

Ce dessert est vraiment très bon ! La mousse est aérienne et le caramel onctueux.




terrine aux deux chocolats et café

29012008

Cette recette trouvée dans Elle à table est assez diffcile à réaliser et requiert un chocolat blanc de qualité, ce qui n’est pas forcément évident à toruver dans le commerce.

Les quantités de la recette initiale me semblaient juste pour 6 personnes, j’ai donc augmenté les doses.
J’ai également modifié l’ordre des étapes, car je trouvais qu’elles manquaient de bon sens !

- ingrédients -
> 50 g de chocolat de couverture noir
> 120 g de chocolat blanc
> 3 feuilles de gélatine
> 120 g de crème fleurette, bien froide
> 4 blancs d’œufs
> 25 g de sucre semoule
> 10 g d’extrait de café

terrine 2 chocolats et café

  1. Chemiser une terrine rectangulaire d’un film, en laissant dépasser de 10 cm de chaque côté.
    Vous pouvez aussi choisir de servir ce dessert dans des verrines
  2. Faire tremper les feuilles de gélatine à l’eau froide
  3. Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie puis le lisser avec une spatule.
  4. Egoutter les feuilles de gélatine et les faire fondre fondre dans une casserole, à feu doux, avec 1 c. à soupe d’eau.
  5. Fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle soit ferme et mélangez-la délicatement avec le chocolat blanc.
  6. Monter les blancs d’œufs avec le sucre et, lorsqu’ils sont bien fermes, versez la gélatine tiède, sans cesser de fouetter.
  7. Mélanger délicatement le chocolat blanc à la crème aux blancs gélatinés.
  8. Laisser fondre le chocolat noir au bain-marie et lisser avec une spatule.
  9. Partager la préparation en trois.
    Dans l’une, ajouter le chocolat noir, dans l’autre, le café, et laisser la troisième nature.
  10. Monter trois couches dans la terrine ou les verrines : chocolat blanc, café puis chocolat noir.
    Mettre 15 mn au congélateur entre chaque opération.
  11. Rabattre le film et réfrigérer 24 h.



à moitié raté ou à moitié réussi ?

29012008

J’ai dû relire la fiche recette au moins 3 fois avant de commencer, sortir 4 saladiers, 3 bols, 2 cuillères en bois, ma balance, mon batteur, le film alimentaire, le moule à cake, non finalement les verrines… La préparation de cette terrine aux deux chocolats et café, spéciale épatage de copains, s’annonçait mal. Sans compter qu’en guise de chocolat blanc, j’ai dû utiliser du Galak, seule marque disponible dans les supermarchés de mon quartier.

J’avais raison de m’inquiéter, c’était la bataille de Verdun dans la cuisine : de la vaisselle partout, du chocolat sur le sol, des blancs d’oeufs sur les murs. Et puis, l’incompréhension : ils n’ont pas oublié des étapes dans leur fiche recette ? Mais pourquoi m’ont-ils fait fondre le chocolat noir en début de recette alors que je n’en ai pas encore besoin ? Résultat il est tout figé ! Un complot, Elle à Table m’en veut. Je me suis pourtant réabonnée…

La fiche annonçait 30 minutes de préparation. J’y ai presque passé 1 heure !
Au final, au lieu d’une belle terrine bien bombée, j’ai obtenu 3 pauvres couches rachitiques superposées au fond des verrines. J’exagère un chouïa, mais j’ai eu l’impression d’accoucher d’une souris !

Restait maintenant à les goûter… Peut-être que le goût occultera l’aspect famélique de mon dessert, qui n’épatera plus grand monde maintenant.

Raté ! Je soupçonne le Galak d’être à l’origine de ce semi-échec (ce n’était pas immangeable non plus) : la texture était trop granuleuse, -Galak n’est certainement pas conçu pour être fondu-, et le goût du chocolat blanc un peu trop prononcé.

J’ai perdu une bataille mais pas la guerre ! Je reviendrai et vaincrai ! Seulement la prochaine fois, je m’armerai d’un chocolat blanc digne de ce nom et reverrai mon plan d’attaque… ahahahahahahahaahahahah !

Même la photo est ratée :

terrine 2 chocolats et café

- Jeu des 7000 différences -

La photo d’Elle à Table :

terrine 2 chocolats et café Elle à Table
> voir la recette de la terrine aux deux chocolats et café




gâteau mousseux chocolat-Baileys

16122007

Voici une recette publiée dans le supplément chocolat de Elle à table.

Ce gâteau est assez riche et le servir en dessert d’un repas copieux n’est pas forcément une bonne idée ! Il s’accompagne très bien d’une crème anglaise.

gateau chocolat-Baileys
- ingrédient -
pour le gâteau :

  • 6 oeufs
  • 80g de sucre glace
  • 25g de cacao en poudre
  • 2 CS de Maïzena
  • 150g de chocolat 70%

pour la crème chocolat-Baileys :

  • 50 cl de crème fraîche épaisse
  • 400g de chocolat 70%
  • 180 ml de Baileys
  • 2 feuilles de gélatine (facultatif)

J’ai utilisé un cercle de pâtisserie  de 20cm de diamètre et un moule de 25 cm de diamètre.

Gâteau mousseux au chocolat :

  1. Préchauffer votre fourà 180° (th.6).
    Tapisser le fond et les bord d’un moule de 25 cm de diamètre de papier sulfurisé
  2. Faire fondre doucement les 150g de chocolat au bain-marie.
  3. Pendant ce temps, battre les jaunes d’oeuf avec le sucre jusqu’à obtention d’un mélange mousseux. Incorporer le cacao en poudre avec la Maïzena, puis le chocolat fondu. Ajouter 1 CS d’eau.
  4. Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement en deux fois.
    Etaler la préparation dans le moule et faire cuire 15 minutes à four moyen.
  5. Démouler sur une plaque tapissée de papier sulfurisée. Couvrir de papier sulfurisé et laisser refroidir.
  6. Enfoncer le cercle à pâtisserie dans le gâteau et retirer tout ce qui dépasse.

Crème chocolat-Baileys :

  1. Mélanger la crème fraîche et les 400g de chocolat et faire fondre doucement au bain-marie en remuant. J’ai ajouté 2 feuilles de gélatine (préalablement ramollies à l’eau froide) pour m’assurer de la tenue de la crème.
    Transvaser dans un saladier et réfrigérer
  2. Quand la crème est froide, ajouter le Baileys et battre la préparation jusqu’à ce qu’elle prenne un couleur plus pâle
  3. Verser l’appareil dans le cercle à pâtisserie, sur la couche de gâteau.
    Réserver au moins 3 heures au réfrigérateur, jusquà ce que le mélange soit ferme.
  4. Démouler (opération délicate !) et saupoudrer de cacao en poudre au moment de servir.

 




Käsekuchen (gâteau au fromage)

1122007

Je me rappelle avec délectation de goûters dans des salons de thé en Allemagne… Je bavais devant les énormes parts de d’Apfelstrudel, de Käsekuchen de toute sorte (nature, à la cerise, à la cannelle..). Ces souvenirs sont remontés à la surface, j’ai donc décidé de préparer mon premier Käsekuchen !

Je suis partie d’une recette trouvée sur internet, que j’ai un peu accomodée à ma façon.
Comme je venais d’investir dans un cercle à pâtisserie, j’ai tenté de le réaliser avec… Et voici le résultat :

Käsekuchen
mon premier Käsekuchen

- ingrédients -

> 200g de biscuits Thé de LU
> 100g de beurre
> 600g de fromage blanc (j’ai fait un mélange de faisselle égouttée et de fromage blanc Joker)
> 2CS de crème fraîche
> 3 jaunes d’oeufs
> 4 blancs d’oeufs
> 100g de sucre
> 1 citron non traité

  1. Réduire les biscuits en miette et malaxer avec les 100g de beurre. Ne pas hésiter à y aller avec les doigts !
  2. Etaler la préparation au fond du moule. J’ai utilisé un cercle à pâtisserie que j’ai posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
    Laisser cuire 10 minutes au four th.7
  3. Pendant ce temps, mélanger le fromage blanc, la crème fraiche, le sucre et les jaunes d’oeuf. Ajouter le jus d’1/2 citron. La recette sur laquelle je me basais préconise également d’ajouter le zeste du citron. Je ne l’ai pas fait… Bien mélanger jusqu’à obtention d’une pâte lisse.
  4. Monter les blancs en neige et incorporer délicatement au mélange.
  5. Mettre la préparation sur le biscuit et laisser au four pendant 30 à 40 minutes, à four moyen (th.5).

KäsekuchenNous l’avons dégusté en famille et je crois que ce dessert a bien plu. Ca change des sacro-saints gâteaux au chocolat et autres tiramisus… même si j’adore ça !

Un petit bémol cependant, j’ai trouvé la couche de biscuits un peu trop épaisse. La prochaine fois, j’en mettrai un peu moins.




TUTTI FRUTTI

16112007

FraiseMiam, des desserts à base de fruits !




INDEX

16112007

alphabetCette rubrique répertorie toutes les recettes publiées sur ce blog.

Elles sont classées par ordre alphabétique.
Toutes les lettres ne sont pas encore disponibles, mais ça viendra avec le temps…
Pour accéder à la recette, cliquez sur le nom du dessert tout simplement !
Je demande un…

 

- B -

- C -

- F -

- G -

- K -

- L -

- M -

- P -

- R -

- S -

- T -







Recettes |
コスメ &#... |
Blog de Choupi et Choupinet |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | cucina popolare
| sophiedelonges
| Mélou popote : La gastonomi...